Suivre une formation cariste conducteur d’engins

Formation cariste conducteur

Publié le : 27 octobre 20206 mins de lecture

Selon la réglementation en vigueur en matière de logistique, il est devenu obligatoire de posséder un Certificat d’aptitude à la conduite en sécurité CACES pour pouvoir devenir cariste conducteur d’engins. Le but est de former un personnel ayant une connaissance complète de ces appareils, qualifié pour les utiliser en totale conformité avec les règles de sécurité.  

Importance de suivre une formation cariste conducteur d’engins  

Avoir en main un permis cariste présente une myriade d’avantages. Le chariot élévateur est un véhicule et, en tant que tel, un maximum de technique, d’attention et de maintenance sont nécessaires pour le garder en service pendant une longue période.  

De nouvelles technologies sont appliquées dans le développement de ces engins, il est donc important pour les professionnels qui sont déjà sur le terrain de se mettre à jour et d’acquérir les connaissances nécessaires pour manipuler correctement les nouvelles machines.  

De plus, les sociétés et industries exigent toujours qu’un personnel certifié soit à la charge du chariot élévateur, car autrement, cela pourrait causer des risques d’accident sur les lieux de travail.  

La productivité se remarque également par la réduction des coûts en cas de dysfonctionnements, la haute disponibilité des équipements et la réduction de l’absentéisme (absence du travail due à des facteurs tels que les accidents du travail ou les maladies). Un professionnel sans formation caces n’aura pas la confiance et la technique nécessaires pour conduire le chariot élévateur avec agilité et fluidité. Ainsi, les travaux à effectuer peuvent prendre plus de temps que prévu.  

À explorer aussi : Suivre une formation caces à Paris

 Les étapes de la formation cariste conducteur d’engins  

Conformément à la norme imposée par l’article R.4323-55 à 57 du Code du travail, le cours de certification des caristes doit contenir trois parties :  

Éducation formelle : C’est la première étape qu’un opérateur doit franchir. Cela se fait à l’intérieur de la salle de classe. C’est la partie théorique de la formation cariste. Conférences, présentation PowerPoint et vidéos, documents écrits et apprentissage par ordinateur sont les contenus. Elle aborde le fonctionnement du chariot élévateur et la mise en œuvre de la sécurité, la capacité de charge et la stabilité, la conduite et les principes de chargement, un bon entretien, la vérification de l’équipement avant l’utilisation, le ravitaillement et la recharge, le stationnement du chariot élévateur lorsqu’il n’est pas en fonctionnement.  

Formation pratique : lorsque vous avez besoin de prouver vos compétences de conduite du chariot élévateur. L’instructeur vous apprendra les commandes de base et la bonne conduite. Vous simulez ensuite sa performance. Vous recevrez un ensemble d’instructions à suivre, à les accomplir et vous avez les meilleures chances d’obtenir la certification. Le but de la conduite pratique est de familiariser les étudiants avec les commandes opérationnelles, les caractéristiques, les capacités et les limitations de conduite des chariots élévateurs.  

Évaluation : comme toute formation, un test écrit sera remis aux étudiants. Le test écrit est une combinaison de choix multiples et remplit les questions en blanc. C’est une sorte d’évaluation pour déterminer si les connaissances sont transmises à chaque élève. La note de passage peut différer d’une école de formation à l’autre. Certaines écoles peuvent fixer un taux de réussite de 80 %, tandis que d’autres peuvent être inférieurs. Pour évaluer la compétence que vous avez acquise, l’instructeur observera vos performances pendant le test pratique et la note que vous obtiendrez au test écrit.  

Certificat de qualification et mise à jour de la formation  

Après avoir réussi les tests de vérification, le candidat ayant atteint 90 % des heures de participation au cours se verra délivrer un certificat de qualification pour conduire des chariots élévateurs. La validité du Caces est de 5 ans à compter de la date à laquelle il a été obtenu. Pour le Caces-engins, cette durée sera de 10 ans. À l’issue de cette période, le conducteur de chariot élévateur devra à nouveau suivre des cours de recyclage professionnels.  

Une formation caces adéquate est la clé d’une carrière stable. Cela pourrait être votre objectif à court terme et votre vocation à long terme. Quoi qu’il en soit, vous pouvez voir un avenir meilleur dans ce domaine, car l’industrie de la logistique et du transport sera en plein essor. 

Plan du site