Sécurité et santé au travail : guide pratique sur les formations

santé au travail

Publié le : 11 novembre 20207 mins de lecture

Formez-vous sur la santé et sécurité au travail pour éviter les risques qui peuvent nuire à votre carrière. Il faut consulter les brochures pour trouver un module qui correspond à l’activité de votre entreprise. Découvrez le guide pratique en matière de sécurité et conditions de travail !

Pourquoi se former à la sécurité et santé au travail : les enjeux !

Les risques coexistent dans l’exploitation d’une entreprise et ils ne préviennent jamais quand ils arrivent. Les dangers peuvent être causés par l’homme, les équipements ou les menaces venant de l’extérieur. Ainsi, il y a les risques psychosociaux qui agissent sur le comportement de la personne et diminuent sa productivité. Il y a aussi les équipements vétustes ou qui se débranchent à la suite d’une mauvaise manipulation ou réglages provoquant ainsi l’arrêt de la production, voire un accident conduisant à la fermeture de l’entreprise. Tous ces troubles peuvent affecter la vie de l’entreprise dont la cause principale serait le facteur humain. Pour stopper ces événements, il faut prendre des mesures de prévention des risques professionnels, les identifier, les évaluer pour mieux se protéger. C’est à partir des collectes d’informations qu’on peut mettre des démarches de préventions pour le personnel, tout en mettant en place les balises en matière de sécurité et santé. À l’aide de la formation, l’apprenant peut réagir face aux risques, établir les systèmes de prévention et les dispositifs légaux, les mesures d’urgence en cas d’alerte et le partage des bonnes pratiques pour protéger les salariés. Vous aussi, si vous êtes intéressé par ces formations professionnelles en SSCT (Santé, Sécurité et Conditions de Travail), cliquez ici.

Les formations en SSCT disponibles chez les organismes agréés

Les organismes qui assurent la formation en SSCT sont des formateurs agréés par le ministère du travail et/ou les personnes ayant les compétences et le niveau nécessaire pour transmettre les informations. Les cours disponibles à la carte sont les bases de la sécurité au travail, comment prévenir le harcèlement moral en entreprise, la CSSCT (Commission Santé, Sécurité et Conditions de Travail) pour les membres du CSE (Comité Sociétal Entreprise), devenir un référent en harcèlement sexuel du CSE. La formation sur les bases du SST se concentre sur les moyens mises en œuvre pour prévenir les risques professionnels et les dérapages pouvant affecter les employés. Comment responsabiliser les membres du CSE afin qu’ils prennent les mesures de prévention sur la santé des salariés. En fin, ils doivent aussi apprendre à veiller sur la santé physique et mentale des employés. La formation CSSCT pour les membres du CSE est une formation sur le rôle du commission SSCT au sein de l’entreprise, pourquoi le mettre en place et pourquoi, c’est obligatoire pour un effectif de plus de 300 salariés en référence du Code de travail et comment agir au profit de la sécurité au travail. La formation pour prévenir le harcèlement moral en entreprise permet aux apprenants d’identifier la source des débordements et de conclure l’existence d’un fait ou non. Le formateur doit aussi rappeler comment maintenir un bon climat social entre les salariés, comment améliorer les conditions de travail et les sanctions qui attendent les auteurs du harcèlement. Le référent en harcèlement sexuel du CSE rappelle les rôles du référent dans une entreprise comme quoi, il a pour rôle d’orienter les salariés, les informer sur leurs droits et obligations des victimes, comment les accompagner en cas de violences sexuelles et comment sensibiliser les salariés.

Comment informer les nouveaux employés sur la sécurité au travail ?

Dès son entrée à l’entreprise, les nouveaux arrivants doivent être informés sur la sécurité au travail. Bien que ce soit un peu stressant pour les nouveaux, le fait de les informer est déjà une première étape dans la démarche de prévention avant les programmes de formation. Cette étape peut être réalisée sur le lieu de travail, et c’est aussi une occasion pour le formateur de vérifier les balises et les étiquettes de sécurité affichées sur les allées et venues dans le bâtiment. L’objectif essentiel permet au nouveau de se familiariser avec son nouvel environnement de travail, de mettre en place les bonnes pratiques, comment se doter des équipements de sécurité et comment réagir en cas de problèmes liés à la santé au travail. Bien que l’intégration complète du nouveau salarié puisse prendre plusieurs mois, le fait de l’informer permet dorénavant à prendre les mesures nécessaires en cas d’incidents. Bien avant la tenue de la formation, le salarié peut consulter une personne ressource ou membre d’une commission en cas de problèmes liés à la SSCT.

Comment maintenir et renforcer les compétences en matière de santé et sécurité au travail ?

En sachant que les formations sur la prévention des risques professionnels sont obligatoires pour une entreprise de taille moyenne (référence Code du travail). Pour les membres élus du CSE, dès leurs prises de fonction, ils doivent être formés sur la SSCT. Les autres membres ou les anciens maintenus à leurs fonctions sont tenus d’organiser et de planifier les modules disponibles sur la SSCT. Ils doivent informer son employeur sur la tenue d’une formation, le lieu et l’organisme qui assure la tâche. Ils doivent aussi rappeler au dirigeant que ces cours sont dispensés pendant les heures de travail dont les charges correspondantes sont de la responsabilité de l’employeur. Le programme des formations dépend de l’activité de l’entreprise et du rôle de chacun. Le but étant de maintenir, renforcer et mettre à jour leurs compétences et pour que les nouveaux apprenant puissent prendre les mesures nécessaires en cas d’incidents. Le refus d’organiser une formation périodique peut exposer les salariés à des risques, mais aussi encourt l’employeur à des sanctions plus graves qui peut alerter le ministère du Travail.


Plan du site